Estampe ,
Namur - Musée provincial Félicien Rops
Gravure identique au dessin portant le même titre. Après sa rencontre avec Baudelaire, Rops représente la femme, porteuse de la mort. Cette oeuvre est directement inspirée du poème "La Danse macabre", se trouvant dans le recueil "Les Fleurs du mal". La femme a tous les attributs de la coquetterie: un chapeau à fleurs, un jupon qui s'envole, des bas et des souliers à pompons, de longs gants noirs. Mais son corps est émincié et son visage squelettique. Elle invite les hommes alors qu'elle est porteuse des germes du mal et de la maladie. La syphilis au XIXe siècle est très présente...
N° Inventaire :  G 2
Domaine :  Art  
Sous-domaine :  Gravure
Dénomination controlée :  Estampe
Titre :  Mort qui danse, La
Auteur :  Rops, Félicien [Auteur]
Matières :  Papier [Technique: Eau forte, Pointe de métal]

Dimensions :  H: 24,4 cm
l: 15,2 cm
Datation :  1860  - 1865