Peinture ,
Bruxelles - Musée de la Maison d'Erasme
Portrait d'Erasme d'après Hans Holbein le Jeune (1497-1543). Il compte parmi les plus beaux portraits peints par le peintre d'Augsbourg qui portraitura Érasme à plusieurs reprises : une première fois vers 1515, dans les marges de l'exemplaire de l'Éloge de la folie qui appartenait au maître d'école bâlois, Oswald Myconius ; une série de tableaux apparaissent en 1523, alors que l'érudit est âgé de 54 ans (cf. les tableaux du Louvre, de Bâle et de Longford Castle) ; en 1530, Holbein réalisera encore le portrait ovale puis en 1533 la gravure sur bois en médaillon et deux ans plus tard, le célèbre  Erasmus in eim Güss . On ne possède d'Érasme que des portraits âgés, il a alors plus de cinquante ans et il a obtenu de Léon X une dispense quant au port de son habit monastique de chanoine régulier de saint Augustin. Nous avons donc une iconographie assez homogène d'Érasme qui nous le présente généralement debout, en train d'écrire devant son écritoire. Le portrait rond de Bâle, et sa copie anderlechtoise, nous montre le buste d'Érasme vu de trois quart. L'humaniste est habillé de sa fameuse pelisse et de son chapeau qui laisse échapper quelques mèches de cheveux grises.
N° Inventaire :  MEH 153
Domaine :  Art  
Sous-domaine :  Peinture
Portrait
Dénomination controlée :  Peinture
Titre :  Portrait d'Erasme
Auteur :  Holbein, Hans [Peintre]
Matières :  Cuivre [Technique: Peint]


Dimensions :  H: 18 cm
l: 18 cm
H: 10 cm
Datation :  1500  - 1600 
Période, style : Renaissance
Provenance géographique :  Non déterminée
Références :  Aloïs Gerlo, Erasme et ses portraististes: Metsijs, Dürer, Holbein, Bruxelles, Editions du Cercle d Art, 1950, pp. 39-58. H. Reinhardt, Erasme et son portraitiste Hans Holbein le Jeune, in: L'humanisme allemand (1480-1540), XVIIIe colloque international de Tours, Paris, Vrin-Fink Verlag, 1979, pp. 537-550